Please use this identifier to cite or link to this item: doi:10.22028/D291-29866
Volltext verfügbar? / Dokumentlieferung
Title: Vieilles familles et propriété neuve – Spéculations sur les biens nationaux dans les départements rhénans
Author(s): Clemens, Gabriele
Language: French
Title: La Révolution Française : cahiers de l'Institut d'Histoire de la Révolution Française
Volume: 15
Startpage: 1
Endpage: 18
Publisher/Platform: Institut d’Histoire de la Révolution Française
Year of Publication: 2018
Publikation type: Journal Article
Abstract: Les ventes de biens nationaux permirent aux classes dirigeantes traditionnellement fortunées de l’Ancien régime d’asseoir leur condition économique et sociale, voire de l’améliorer sensiblement. La loi révolutionnaire libéra les terres de toutes les charges féodales, ce qui modifia fondamentalement leur nature juridique, faisant d’elles désormais des marchandises pouvant être vendues librement. Les acheteurs investirent eux aussi leurs gains de manière traditionnelle, essentiellement dans la propriété foncière, comme l’attestent clairement les listes des impôts fonciers ainsi que les testaments compulsés. La propriété immobilière représentait, aussi bien dans la France napoléonienne que dans la Rhénanie prussienne, la base de l’ordre social, économique et politique. De nombreux notables rhénans tiraient leur richesse, leur pouvoir, leur influence et leur prestige social en premier lieu des affaires réalisées avec les biens nationaux.
DOI of the first publication: 10.4000/lrf.2251
URL of the first publication: http://journals.openedition.org/lrf/2251
Link to this record: hdl:20.500.11880/28457
http://dx.doi.org/10.22028/D291-29866
ISSN: 2105-2557
2105-2565
Date of registration: 11-Dec-2019
Faculty: P - Philosophische Fakultät
Department: P - Geschichte
Professorship: P - Prof. Dr. Gabriele Clemens
Collections:Die Universitätsbibliographie

Files for this record:
There are no files associated with this item.


Items in SciDok are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.